Turnus et alliés
Camille
Métabus,détesté par ses sujets, les Volsques, fut contraint  à l'exil, fuyant sa ville de Priverne assiégée par des guerriers.Il se retrouva face à un fleuve déchaîné qu'il lui fallait absolument franchir.
Ce ne serait qu'une formalité s'il ne tenait dans ses bras sa jeune enfant, Camille, appelée ainsi du nom se sa mère Casmille.Une idée vint alors au roi des Volsques: il mit la jeune enfant dans une coque d'écorce et de liège, et attacha le tout au milieu de son énorme javeline. Puis il envoya le trait sur l'autre rive, en implorant Diane (Artémis) de veiller sur la malheureuse.Sa prière fut exaucée, Camille fut reçue saine et sauve.Métabus franchit le fleuve à la nage.
Considéré par ses voisins comme indésirable, le couple vit dans la forêt. La jeune fille était nourrie aux mamelles d'une jument. Son père lui enseigna l'art des armes. Honorant Diane, elle resta chaste longtemps.
A la tête d'un escadron de cavaliers cuirassés de bronze, et accompagnée de quelques vierges dévouées, Latina, Tulla, Tarpéia et Acca, Camille aida le roi des Rutules, Turnus, dans son combat contre Enée.
Malgré la protection rapprochée de la déesse, Camille ne put se soustraire à son destin. Elle fut transpercée par le javelot du Troyen Arruns. Diane qui avait prévu sa mort, chargea la nymphe Opis de la venger avec l'une de ses propres flèches, quoi qu'il dut arriver.
La mort de Camille signa le déclin de l'armée des Volsques.