Turnus et alliés
Amata
Elle était la femme de Latinus et la mère de Lavinia.
Elle supportait mal que son mari ait choisi l'étranger Enée pour gendre à la place de Turnus, le roi des Rutules.
Sous l'influence perfide d'Alecto (une des Erinyes), dépêchée par Junon (Héra), la haine d'Amaya à l'égard des Troyens décupla.
Prise de délire bachique, elle cacha sa fille dans les bois encriant:"Evohé Bacchus" et proclama que seul le dieu était digne de sa fille Et bientôt toutes les mères furent invitées avec elle, à célébrer les orgies.
Eprouvant beaucoup d'affection pour Turnus, et sachant combien sa cause était perdue d'avance, elle le pria de cesser la lutte, ajoutant que leurs deux destins étaient liés et qu'elle ne souhaitait aucunement voir Enée devenir son gendre.
Mais, trop fier, trop digne, le roi des Rutules refusa d'arrêter son combat.
Croyant que Turnus avait péri sur le champ de bataille,Amata se pendit.