L'Odyssée
Page 34 sur 42
Pendant ce temps, Eumée parvenu au palais, doublé par un héraut qui annonça la nouvelle du retour de Télémaque, transmit le message dont il avait été chargé, au grand soulagement de Pénélope et au dépit des prétendants, qui faisaient revenir leurs vigies et éclaireurs à l'initiative d'Amphinomos. Le soir, Eumée revint à sa cabane, où Ulysse avait repris toute son apparence de gueux étranger, transformé à nouveau par Athéna, pour éviter toute émotion qui pourrait porter Eumée à faire savoir qu'Ulysse était de retour de Troie.
Chant XVII: Ulysse arrive au palais
Le jour suivant, Télémaque partit pour la ville où sa mère le reçut à bras ouverts et le pressa de questions à propos d'Ulysse. Sans lui révéler que son père était de retour, il informa Pénélope que la nymphe Calypso le retenait sur son île. Dans l'après-midi, Ulysse et Eumée partirent pour la ville, Ulysse toujours déguisé en mendiant. Sur la route, Ulysse se fit insulter et frapper par le maître-chevrier Mélanthios, au service des prétendants. Ils arrivèrent ensuite sur le seuil du palais d'Ulysse. Ils y aperçurent le vieux chien d'Ulysse, Argos, qui mourrut en reconnaissant son maître. À leur entrée dans la grand salle, Télémaque les reconnut et servit de la viande à Ulysse. Les prétendants réservèrent un accueil moqueur au mendiant, à commencer par leur chef Antinoos, qui insulta Ulysse et le frappa d'un coup de tabouret. Ulysse, méditant sa vengeance, supporta coups et moqueries en demandant l'aumône. Antinoos redoubla de menaces, au point de s'attirer la désapprobation des autres prétendants, saisis d'une crainte superstitieuse. Eumée parla du mendiant à Pénélope, et celle-ci décida de lui parler. Mais Ulysse la fit attendre jusqu'au soir, pour ne pas exciter de nouveau la haine des prétendants. Eumée s'en retourna alors chez lui.
Reconnaissance de Télémaque et d'Ulysse
Henri-Lucien Doucet
1856-1895