L'Odyssée
Page 30 sur 42
«Ne crains rien, je ne t'abandonnerai pas,» dit-elle, «et d'abord je ferai en sorte que tu ne sois pas reconnu en Ithaque avant que ce ne soit nécessaire. je vais rider ton front, faire tomber tes cheveux et t'habiller de loques minables. je vais éteindre le feu de tes yeux et les rendre fatigués par l'âge de façon à ce que non seulement tu paraisses hideux aux prétendants à la main de ta femme, mais que même celle-ci, même ton fils, te trouvent repoussant. C'est sous cette apparence que tu iras trouver le gardien de porcs Eumée. Il est honnête et t'est resté fidèle. Tu apprendras grâce à lui ce qui se passe dans ton palais. Pendant ce temps, je vais faire revenir de Sparte ton fils Télémaque. Il est parti chez le roi Ménélas pour essayer d'avoir de tes nouvelles. »
«Tu dois venir de loin,» dit la déesse travestie, «pour ne pas connaître le nom de ce pays : cette côte est celle de l'île d'Ithaque. » En entendant ces mots Ulysse eut de la peine à réprimer sa joie. Mais il cacha prudemment son identité et inventa une histoire pour expliquer au berger comment il avait débarqué.La déesse sourit de sa ruse, reprit son apparence normale et dit simplement: «Je viens t'offrir mon concours, Ulysse. je suis Pallas Athéna.» Puis elle l'aida à cacher dans une grotte les précieux cadeaux qu'il venait de recevoir, et s'assit avec lui sous un olivier pour l'encourager et lui donner des conseils. 
« Est-ce que mon fils va lui aussi errer sur les mers?» demanda Ulysse avec anxiété. 
La déesse le rassura:« Ne te fais pas de souci pour lui. Il ne manque de rien. je l'ai moi-même accompagné jusqu'à Sparte et j'irai le rechercher.» 
Sur ces mots, Athéna toucha le héros de sa baguette magique.  Aussitôt son teint se flétrit, son visage se couvrit de rides et ses vêtements se transformèrent en haillons qui pendaient sur ses épaules courbées. Elle lui donna un bâton et jeta sur son dos un affreux sac éculé. Ainsi rendu méconnaissable, Ulysse partit à la recherche du gardien de porcs Eumée. La déesse lui indiqua le chemin à suivre. Le vieillard était assis dans un enclos qu'il avait construit pour ses bêtes et se fabriquait de nouvelles sandales en peau.  
Athéna révélant à Ulysse qu'il est à Ithaque.Jan Styka (1858-1925)
Les jeunes bergers étaient dans les prairies. Dès que les chiens sentirent l'étranger, ils se précipitèrent sur lui en aboyant furieusement. Ils auraient sûrement mordu sérieusement Ulysse si Eumée ne les avait pas chassés en criant. Il reçut le pauvre voyageur avec bonté. Il jeta des fagots par terre et étala dessus une douce fourrure de façon à ce que son visiteur soit bien installé.