L'Odyssée
Page 28 sur 42
Calypso 
La dixième nuit après le désastre, il fut rejeté avec le bout d'épave auquel il était accroché sur la côte de l'île d'Ogygie. Sur cette île vivait la nymphe Calypso, dans une grotte abritée parmi les buissons en fleurs. Elle accueillit Ulysse dans sa demeure recouverte de plants de vigne; elle le traita magnifiquement et tenta de lui faire oublier le monde extérieur. Pendant sept ans, Calypso retint Ulysse sur l'île, sans lui permettre de repartir
Enfin la déesse Athéna prit en pitié le captif et intercéda en sa faveur auprès de Zeus, roi des dieux.  Zeus envoya Hermès, le messager des dieux, pour ordonner à la nymphe de laisser Ulysse s'en aller. 
Ulysse se tenait, comme il en avait pris l'habitude, assis au bord de la mer et regardait au loin. Il avait le mal du pays et pleurait. Soudain, il entendit une voix derrière lui : 
« Je n'ai aucune envie de me séparer de toi, Ulysse.» disait Calypso. "J'aurais voulu que tu restes avec moi pour toujours; tu aurais été jeune éternellement, et serais devenu immortel.  Mais je ne puis m'opposer à un ordre de Zeus. Construis-toi un radeau, et rentre dans ton pays natal." 
Ulysse ne parvenait pas à croire que la nymphe le libérait. Quand il fut revenu de sa stupéfaction, il saisit joyeusement une hache et se mit à abattre des arbres. Bientôt, son radeau était construit. La nymphe lui donna de l'eau et des vivres.
Calypso appelant le ciel et la terre
 pour témoins de son affection pour Ulysse
Angelica Kauffmann
Calypso et Ulysse
 Hendrik van Balen, Jan Brueghe l'ancien
et Joos de Momper
Musée de Vienne