L'Odyssée
Page 11 sur 42
Les récits chez Alcinoos
Chant IX : Début du voyage 
Les Cicones
Ulysse révèla enfin son identité aux Phéaciens, et fit le récit du voyage de deux ans qu'il avait accompli entre la chute de Troie et son arrivée sur l'île de Calypso.
Lorsque les flammes eurent dévasté  Troie et que la ville ne fut plus qu'un tas de cendres, Ulysse, roi d'Ithaque, s'embarqua avec sa flotte composée de douze navires. Il était impatient de retrouver sa terre natale d'Ithaque, mais le destin lui avait préparé le plus extraordinaire voyage qu'ait jamais fait aucun marin. Dès qu'ils eurent quitté le port, un vent terrible les détourna de leur direction, malgré les efforts redoublés des robustes rameurs. Ils furent ainsi repoussés jusqu'à une côte inconnue, celle de la cité des Cicones, Ismare.  Les Cicones avaient participé à la guerre de Troie aux côtés des Troyens. Les Grecs débarquèrent et prirent la ville par surprise.  Le butin en valait la peine. 
Ulysse était d'avis de quitter immédiatement ce rivage étranger, mais ses compagnons ne voulurent pas lui obéir. Ils débouchèrent des outres de vin, allumèrent des feux et rôtirent de la viande.  Pendant ce temps les Cicones avaient appelé leurs voisins à la rescousse.  Aussi nombreux que des feuilles sur les branches d'un arbre, ils attaquèrent à l'aube les pillards alourdis par les festivités de la veille.  Chaque navire perdit six hommes, et les rescapés ne trouvèrent leur salut que dans la fuite. Ils regagnèrent en hâte leurs bateaux et levèrent l'ancre précipitamment.
Les Grecs pillèrent la cité des Cicones.