Retour en Sicile
Loin de la côte, une tempête obligea à l'improviste les navires à retourner en Sicile. Les voyageurs furent reçus par Acestès, roi d'Eryx. On organisa des jeux solennels à la mémoire d'Anchise. Toutefois, Héra avait envoyé Iris qui incita les Troyennes à la révolte. Celles-ci mirent le feu à la flotte, car elles étaient lasses de voyager en mer. Énée et ses compagnons furent alors avertis de ce qui se passait sur la plage. Ils s’y rendirent prestement, et convainquirent les femmes de leur erreur. Mais les navires brûlaient, et les Troyens ne pouvaient rien y faire. Énée en appela alors à Zeus, lui demandant de l’aider ou de le foudroyer sur place. Le dieu fit alors tomber la pluie sur les navires, et limita les dégâts en faisant pleuvoir, ce qui permit à Enée de ne perdre que quatre navires. Ceux qui ne voulurent pas continuer le voyage fondèrent une ville. Neuf jours plus tard, les Troyens levèrent l'ancre à nouveau.
L'Enéide
Jeux funéraires
Rencontre avec la Sibylle
Aphrodite obtint de Poséidon que le voyage des Troyens se passât tranquillement, mais, en échange de cette faveur, l'un d'eux devait être sacrifié. Le Destin choisit le pilote Palinure , le timonier du vaisseau qui céda au Sommeil au large de la Campanie et disparut en mer. La flotte continua sans problèmes, passa les rochers autrefois habités par les Sirènes et rejoignit le rivage de Cumes. Là s'élevait le magnifique temple d'Apollon qui abritait en retrait l'antre de la Sibylle. Enée alla l'interroger; elle lui annonça les guerres et les graves périls qu'il devrait affronter dans le Latium avant la victoire définitive.Elle lui conseilla aussi de ne jamais se décourager. 
Énée lui annonça alors sa volonté de descendre aux Enfers afin de rendre visite à son père. 
Page 8 sur 21