Après dix ans de guerre, Grecs et Troyens étaient las de se battre . C’est  alors qu’Ulysse eut une idée : il fit construire un cheval de bois dans lequel il se cacha avec des hommes. Les Troyens, voyant que les navires grecs avaient disparu (en réalité, ils avaient mouillé plus loin), firent rentrer le cheval dans leur cité, pensant qu’il s’agissait d’une offrande aux dieux. Seulement, la nuit venue, Ulysse et ses hommes en sortirent, ouvrirent les portes de la ville aux autre guerriers grecs revenus, et Troie fut mise à feu et à sang.
L'Enéide
Enée était le fils d'Anchise, prince troyen, et d'Aphrodite (Vénus chez les Latins), déesse de l'Amour. 
Poséidon (Neptune) avait prévenu Enée qu'il régnerait sur Troie et qu'il sauverait la race de Dardanos.
Enée commandait les troupes dardaniennes mais sa ville fut saccagée et il dut fuir vers Lyrnessos.
Cette cité fut, elle aussi, envahie par les  grecs et  
Troie en feu
Enée n'eut d'autre choix que de se réfugier à Troie. Il épousa Créüse, une fille de Priam qui lui donna un fils, Ascagne. Là, il s'engagea dans les rangs des guerriers troyens et lutta pendant dix ans contre les Grecs venus assièger Troie.
C'est à la dixième année que commence l'Illiade , poème d'Homère,qui s'achève par les funérailles d'Hector.
Alors que Troie était en flammes, Enée et ses compagnons défendirent la ville et le héros troyen assista même à la mort du vieux Priam. Il revint chez lui et guidé par sa mère et l'ombre d'Hector, il décida de fuir avec tout ceux qui pourrait le suivre. Au début son père refusa de le suivre puis se laissa convaincre lorsqu'une flamme apparut sur la tête d'Ascagne, son petit fils. Enée porta son père sur son dos (ce dernier était boiteux, Zeus (Jupiter) l'ayant frappé d'un éclair pour avoir révélé, lors d'une beuverie, son union avec la déesse trahissant ainsi la promesse faite à cette dernière), il prit Ascagne par la main et muni des Lares et des Pénates , il tenta avec son groupe de rejoindre le mont Ida. 
Créüse remet les Pénates à Anchise sur le dos d'Enée accompagné d' Ascagne. 
Tableau peint en 1615 par Leonello Spada.
Musée du Louvre (Paris)

Page 1 sur 21