Adonis était un dieu symbolisant la mort et le renouveau de la nature dans le cycle des saisons. En hiver, il descendait dans le royaume d’Hadès rejoindre Perséphone. Au printemps, il revenait sur terre s’unir à Aphrodite.
Mythes et Aventures
Un amour incestueux
Adonis
D’après la tradition hellénistique, la femme d’un roi de Chypre nommé Cyniras se vanta imprudemment que sa fille, Myrrha (ou Smyrna), était plus belle que la déesse Aphrodite elle-même. 
 
La déesse se vengea de l'insulte en faisant naître dans le cœur de Myrrha un amour incestueux. La jeune femme entra dans lit de son père par une nuit très sombre avec la complicité de sa nourrice qui l'avait enivré au point de ne plus savoir ce qu'il faisait.
Sa naissance
Par la suite, Cyniras s'aperçut de la supercherie. Fou de colère, il saisit une épée pour tuer sa fille. Selon les récits, poursuivie par le roi furieux d’avoir été abusé, Myrrha obtint des dieux d’être transformée en arbre, l’arbre à myrrhe, pour lui échapper. La transformation de sa mère n’empêcha pas l’enfant de se développer et, au moment de sa naissance, l’écorce se fend pour le libérer.
Aphrodite prit l'enfant, le mit dans un coffre et le confia à Perséphone reine des Enfers.
Naissance d'Adonis 
par Nicolas André MONSIAU
Des amours tumultueuses
Curieuse, Perséphone ouvrit le coffre et y trouva le bébé et le trouva si joli qu'elle l'éleva dans son palais. 
Il était si charmant qu'elle en fit son amant. Aphrodite se rendit aux Enfers pour réclamer Adonis, mais Perséphone refusa de le laisser partir. Aphrodite en appela alors à Zeus.
Page 1 sur 2