Pholos était un centaure hospitalier et bienfaisant. 
Fils de Silène et d’une nymphe des arbres (hamadryade) associée à un frêne, Pholos avait, tout comme Chiron, une origine différente de celle des autres centaures (nés de l’union d’Ixion, roi des Lapithes, avec une nuée à l’image de la déesse Héra, épouse de Zeus).
Monstres
 Créatures mythiques
La jarre de Dionysos
Pholos
Pholos reçut un jour chez lui Héraclès, qui chassait à cette époque le sanglier d’Érymanthe (il s’agissait du troisième de ses douze travaux). Comme le centaure lui offrait un véritable festin de viande rôtie, Héraclès réclama du vin pour l’accompagner. Il se trouvait que Pholos conservait une jarre de ce breuvage, offerte par Dionysos, dieu de la Vigne et du Vin, à toute la communauté des centaures. Héraclès insista pour ouvrir la jarre mais, à peine ceci fait que l’odeur du vin attira tous les centaures jusqu’à la grotte de Pholos
La bataille des Centaures
Les centaures, venus armés, laissèrent libre cours à leur nature bestiale et assaillirent le lieu. Les deux premiers à pénétrer dans la grotte, Anchius et Agrios, furent assommés à coups de torche par le demi-dieu. Celui-ci poursuivit ensuite le reste de la troupe jusqu’au Cap Malée, leur décochant ses flèches empoisonnées par le sang de l’Hydre de Lerne.Les centaures survivants , dans l’espoir de se faire soigner , se réfugièrent auprès du sage Chiron,qui sera lui aussi blessé au cours de la bataille. Pholos, qui n’avait pas pris part au combat, se chargea de construire les sépultures des centaures morts, mais se blessa accidentellement au pied avec une flèche qu’il avait retirée d’un corps.
Pholos, mort des suites de cette blessure, fut enterré par Héraclès sur, dit-on,la montagne qui porta désormais son nom : Pholoé.
Pholos reçoit Héraclès