Nessos, fils d' Ixion et de la nuée Néphélée ( ou fils de Centauros selon certains), était un Centaure. 
Un jour, il offrit ses services à Héraclès et à Déjanire qui voulaient traverser le fleuve Evenos. Le fleuve étant en crue, Nessos proposa de porter la jeune femme sur son dos. Après s'etre assuré qu'Héraclès avait atteint la rive opposée, Nessos voulut enlever Déjanire. Héraclès qui n'était pas disposé à abandonner son épouse, banda son arc et blessa mortellement le Centaure d'une de ses flèches enduite du sang de l'Hydre de Lerne. 
Monstres
 Créatures mythiques
Nessos
Mosaique:Héraclès,Déjanire et Nessos
Noël Coypel (1628-1707)
Heraclès, Déjanire et le Centaure Nessos 
Enlèvement de Déjanire par Nessos 
Commandité par Louis XIV 
Versailles (France).Le Grand Trianon 

Hercule décochant une flèche à Nessus – Delaunay Jules Elie, 1870
Nessos feignit de s'excuser et remit sa tunique couverte de sang à Déjanire, assurant que cette chemise aurait la vertu de lui ramener son mari dès lors qu'il voudrait s'attacher à une autre. (une variante similaire raconte que Nessos confia à Déjanire un philtre composé de son sang et de sa semence, pour que cette dernière en enduise, par la suite, une des chemises d'Héraclès et qu'ainsi le héros lui reviendrait également.) Plus tard, Déjanire,craignant d'être délaissée par son époux au profit d'Iole, qu'il avait capturée à Oechalie, fit remettre à Héraclès la tunique de Nessos. Ainsi la prophétie ayant annoncé qu'Héraclès succomberait de la main d'un mort se réalisa. En effet, dès que le malheureux héros revêtit la tunique, sa chair se mit à brûler et ne parvenant pas à enlever ce terrible vêtement sans s'arracher la peau, il demanda à son fils Hyllos de dresser un bûcher au sommet du mont Œta.Il y mourut dévorer par les flammes et Déjanire se pendit de désespoir.La tunique de Nessos eut ainsi raison du plus grand des héros grecs. Certains auteurs racontent qu'Héraclès aurait été arraché des flammes par Zeus, son père, qui le rendit alors immortel et, après son apothéose, l'admit à l'Olympe où le héros fit même la paix avec Héra.