Leurs origines
Monstres
 Créatures mythiques
Les Harpyes (ou Harpies) étaient les trois filles de Thaumas, descendant du Titan Pontos, et de l'Océanide Electre . Elles se nommaient Aellô ( bourrasque ), Ocypétès (vole-vite) , et Célaeno (obscure comme une nuée d'orage). Elles avaient pour soeur, Iris, la messagère des Dieux . Elles étaient considérées par Hésiode comme des femmes ailées à la belle chevelure, puis, peu à peu, la légende leur donna l'apparence de monstres épouvantables. Homère qui ajoutait Podargé (aux pieds rapides) les considérait plutôt comme les déesses des tempêtes.  
Leur corps osseux de vautour, leur visage ridé, leur bec et leurs ongles crochus, l'odeur infecte qu'elles répandaient étaient autant de représentations sensibles de la sécheresse , de la famine et des épidémies , mais aussi l'image de monstres impossibles à rassasier, qui enlevaient les enfants et pourvoyaient en morts les Enfers. Ces ravisseuses aux serres puissantes arrachaient de leur corps les âmes des morts et les emportaient dans le sombre royaume d'Hadès. 
On racontait qu'elles demeuraient dans les îles Strophades, en mer Égée, ou encore sous la terre, dans l'île de Crète. 
 Harpyes
Leurs actions
Les dieux ne les détruisaient pas parce qu'ils se servaient de leur méchanceté pour tourmenter les mortels. 
Un jour, Aphrodite demanda à Zeus d'offrir un beau mariage aux deux filles de Pandaréos (elles avaient été élévées par les déesses à la mort de leurs parents). Les Harpyes s'empareront des jeunes filles en l'absence de la déesse et les remettront aux tristes soins des Erinyes qui les mèneront aux Enfers.  
Elles tourmentaient aussi Phinée.Cet aveugle était le roi de Thrace et les Harpyes le persécutaient. Il offrit un banquet aux Argonautes qui se rendaient à Colchos. Les Harpyes fonçaient sur ses plats et souillaient la table de leurs excréments avant de repartir. Le roi accepta de prédire le destin des Argonautes, s'ils parvenaient à le débarrasser de ce fléau. Calaïs et Zétès, les fils ailés de Borée, le vent du nord, pourchassèrent les Harpyes jusqu'aux Strophades, îles de la mer Ionienne . Iris, la soeur des Harpyes, obtient l'arrêt des poursuites contre la promesse d'épargner Phinée à l'avenir. Les Harpyes vécurent alors dans une grotte du mont Dicté, en Crète.
Harpies par Boris Vallejo
Page 1 sur 2