Athèna attaqua le géant Pallas qu'elle tua et écorcha; puis elle recouvrit sa cuirasse de sa peau. Poséidon enterra Polybotès en lui lançant une partie de l'île de Cos, qui devint une nouvelle île, Nisyros. Hermès terrassa Hippolyte; Artémis abattit Gration de ses flèches; Dionysos assomma Eurytos avec son bâton (thyrse) ; Hécate brûla Clytios avec ses torches infernales ; et les Moires tuèrent Agrios et Thoas, armées de leurs massues de bronze.
D'autres géants furent achevés par les flèches d'Héraclès, car le poison de l'Hydre, dans lequel elles avaient été trempées, était mortel même pour leur corps gigantesque, et seul l'action simultanée d'un dieu et d'un humain pouvait tuer les géants. 
Face à ce danger, les Dieux appelèrent aussi à l'aide Prométhée. Pendant que Zeus les brûlait avec sa foudre, Héraclès repoussa les montagnes (entreposées par les Géants aux pieds de l'Olympe pour attaquer les Olympiens), les Géants furent alors écrasés par celles-ci. Les survivants furent enfermés dans le Tartare.
Monstres
 Créatures mythiques
Les Géants
La Gigantomachie. 
Détail de l'autel de Pergame dédié à Zeus. 
Autel transporté et reconstruit  à Berlin. 
Pergamon Museum, Berlin.
La Gigantomachie 
Zeus livrant bataille au géant Pallas
Athéna saisissant le Géant Alcyoneos
 par les cheveux. 
Autel de Zeus de Pergame à Berlin,
environ 180-175 BC, avant J.C
Voir la Gigantomachie dans livre 1: La création du monde
Page 2 sur 2