Maison d'Atrée
Electre
Electre était la fille d'Agamemnon et de Clytemnestre.
Dans l'Iliade, elle avait deux soeurs: Chrysothémis et Iphigénie et un frère Oreste
Aussitôt après la mort de son père, assassiné par sa mère et Egisthe,l'amant de cette dernière, elle sauva son jeune frère en le confiant au roi de Phocide Strophios. Strophios avait un fils, Pylade, en compagnie duquel Oreste grandira. Epargnée par Clytemnestre et Egisthe, Electre n'en mèna pas moins une vie malheureuse,faite de résignation face à une mère qui lui semblait trop puissante.
Electre attendait , en effet, le retour de son frère Oreste,seul capable de concrétiser sa vengeance.
Sa mère la maria à un humble laboureur,alors qu'elle était promise à Castor, pensant qu'elle aurait ainsi des enfants faibles.
Electre envoyait des appels fréquents à Oreste pour qu'il revienne venger la mort de son père. Au bout de sept ans, Oreste et son ami Pylade se rendirent secrètement sur la tombe d'Agamemnon. Là ils rencontrèrent Electre, venue y faire des libations et des prières. 
Le sacrifice d'Iphigénie
Electre sur le tombeau d'Agamemnon 
William Blake RICHMOND 1864
Oreste se fit reconnaître de sa sœur, puis se rendit à Mycènes où ils annoncèrent la fausse mort d'Oreste. A la faveur de l'agitation qu'avait causé cette nouvelle ils pénétrèrent dans le palais et Oreste tua Egisthe et Clytemnestre, sa mère.
Electre épousa Pylade, l'ami d'Oreste, et donna le jour à deux fils.
Electre
Electre était la fille d'Atlas et de l'Océanide Pléionè. On raconte qu'Electre, sur le point d'être séduite par Zeus, se réfugia près de la statue du Palladium (ou Palladion), apportée par Athéna sur l'Olympe. 
Mais le dieu, faisant fi du sacrilège, s'unit à Electre et jeta du haut du ciel la jeune fille et le Palladium qui fut considéré par les Troyens comme la statue protectrice de leur ville. 
Electre mit au monde Dardanos, premier roi de Troie, et Iasion, amant de Déméter et père de Ploutos. Zeus mécontent de cette union foudroya Iasion.