Maisons royales
Maison de Troie
Cheval de Troie
Page 4 sur 5
Laomédon fut donc contraint d’attacher sa fille sur un rocher au bord de la mer. Mais le hasard voulut qu’Héraclès, accompagné de Télamon, vînt débarquer sur le rivage de Troie et aperçût la jeune fille. Le héros brisa aussitôt les chaînes et offrit à Laomédon d’abattre le monstre. Le roi lui promit en revanche les deux chevaux blancs immortels et plus légers que l’air, cadeau de Zeus pour le prix de Ganymède. Héraclès plongea alors son épée dans la gorge du monstre. Une fois encore, Laomédon viola son engagement. Décidé à se venger, Héraclès quitta la ville de Troie, recruta une armée, revint devant la ville et ordonna un assaut immédiat. Il renversa les murailles, tua Laomédon et tous ses enfants, sauf Priam appelé alors Podarcès, qu’il établit sur le trône, et Hésioné qu’il offrit à son fidèle compagnon Télamon.
Laomédon refusant de payer 
Sandrart ou Troppa 
© Hunterian Art Gallery, Glasgow
Priam
Priam était le fils de Laomédon et il fut le dernier roi de Troie.
Lorsque Héraclès se vit frustré par Laomédon de la récompense promise au sauveur d'Hésione, le jeune fils du monarque s'opposa à cette injustice; aussi le héros l'épargna-t-il; il lui rendit même le trône de son père. D'autres disent qu'emmené en Grèce et fait prisonnier, il fut racheté par Hésione de là son nom de Priam (de priamai = racheter).  
Priam rendit la cité prospère. Il se maria deux fois , la seconde fois avec Hécube. Il eut une cinquantaine d'enfants,autant de garçons que de filles.