Maison Royale
 de Thèbes

Penthée
Roi de Thèbes succédant à son grand-père, Penthée était le fils d' Agavé, la fille de Cadmos et d'Harmonie, et d'Echion, un des Spartoï . Son règne fut court car il se brouilla rapidement avec Dionysos dont il refusait de reconnaître la divinité. Parti de Lydie avec ses Ménades, Dionysos arriva, pour se faire reconnaître, à Thèbes, patrie de sa mère, Sémélé . Aussitôt, les filles de Cadmos, qui avaient refusé de croire à la maternité divine de Sémélé, leur sœur, furent chassées, en compagnie d'autres Thébaines, vers la montagne, par un mystérieux égarement. Tandis que le vieux Cadmos et le devin acceptaient de faire allégeance à ce dieu nouveau venu, le roi Penthée, intraitable, rejeta le nouveau culte. Il jeta avec arrogance Dionysos en prison puis fut attiré par le dieu sur le mont Cithéron; là, il épia les Ménades qu'il suspectait de mauvaise conduite. 
Pendant que les femmes de sa famille, saisies de délire bachique, erraient dans la montagne en compagnie des Ménades, Penthée, déguisé en femme, grimpa sur un arbre pour observer leurs excès. Sa mère et ses tantes l'aperçurent et, le prenant dans leur folie pour un lion, elles le déchirèrent et dispersèrent les morceaux de tous côtés. C'est en trophée qu'Agavé exhiba quelques temps la tête sanglante de son fils avant de prendre la mesure de son malheur et de confesser la puissance du dieu. Celui-ci condamna à l'exil Cadmos et sa famille. 
Ainsi Dionysos fut vengé de Penthée qui l'avait méprisé et de sa mère et de ses tantes qui avaient calomnié leur sœur Sémélé, la mère de Dionysos.
Penthée
 mosaïque découverte
 dans une maison romaine
Penthée poursuivi par les Ménades
d'après Marc-Charles-Gabriel Gleyre
(1806-1874) Kunstmuseum, Bâle
Dépeçage de Penthée par les Bacchantes, détail
par Résultats de recherche 
Chambre du cardinal - Italie