Maison Royale
 de Thèbes

Ismène-Haemon
Ismène
Ismène était la fille incestueuse d'Œdipe et de Jocaste et la petite-fille de Laïos et Jocaste. Elle était la sœur d'Étéocle, de Polynice, et d'Antigone.
Ismène incarnait la droiture, la loyauté, dans la mesure où elle refusait de donner son concours à sa soeur Antigone, qui, en dépit des ordres du roi Créon, voulait accorder les honneurs funèbres à leur frère Polynice:celui-ci,en effet, était accusé de traitrise et ne devait pas recevoir de sépulture, selon le souverain.
L'attitude d'Ismène était un mélange à la fois de lucidité et de conformisme; elle révélait également une certaine faiblesse, par laquelle la jeune femme se montrait plus" humaine" qu'Antigone.
Lorsque cette dernière essaya de s'assurer son appui, Ismène lui rappela le triste sort de leur père qui s'était châtié lui-même en se crevant les yeux;et leur mère  méritait-elle de se pendre?
Quant à leurs frères, ils étaient maudits au point de s'entre-tuer! Non seulement toutes deux risquaient de finir tristement si elles enfreignaient les lois du roi Créon, mais que pourraient-elles?
Elles n'étaient que des femmes! Et les femmes n'étaient-elles pas naturellement plus faibles que les hommes? Ne devaient-elles pas soumission à ces mêmes hommes,leurs maîtres?Les intentions d'Antigone n'étaient que pure folie.
Néanmoins,lorsque Créon supposa qu'elle avait été la complice d'Antigone, Ismène accepta de partager le sort  de sa soeur. Finalement,le roi gracia Ismène.
Ismène et Antigone
Haemon
Haemon était le fils de Créon,roi de Thèbes après la fuite d'Oedipe.Il était fiancé à Antigone,fille d'Oedipe. Avec Tirésias, il intervint auprès de Créon pour obtenir la grâce de la jeune fille que l'on avait emmurée vivante. Mais il était trop tard, Antigone s'était pendue. Haemon se suicida suivie dans sa mort par sa mère Eurydice.