Maison Royale
 de Thèbes

Chrysomallus
Ses origines
Le roi Athamas, devenu indifférent à l'égard de sa femme Néphélé, prit comme seconde épouse Ino, fille du roi Cadmos. Or, celle-ci haïssait ses beaux-enfants et voulait mettre sur le trône son propre fils. Consciente du danger que couraient ses enfants, Néphélé pria les dieux de lui accorder leur aide. 
 
Hermès envoya alors Chrysomallus, un bélier ailé dont la toison était faite d'or, pour enlever les enfants. L'animal, portant les enfants perchés sur son dos, s'éleva dans les airs et se dirigea vers l'est. 
 
Cependant, comme il traversait le détroit qui sépare l'Europe de l'Asie, Hellé glissa de son dos et tomba à la mer. Le nom de l'enfant fut donné au détroit où elle périt noyée : la mer d'Hellé, ou Hellespont. Le bélier parvint à déposer Phrixos en sûreté dans le royaume de Colchide. 

L'enfant y fut reçu avec une grande hospitalité et, pour montrer aux dieux sa reconnaissance, il sacrifia Chrysomallus dans le temple de Zeus. Il donna ensuite la précieuse Toison d'or au roi Aiétès, qui la plaça dans un bosquet sacré, sous le regard vigilant d'un dragon qui ne dormait jamais.
L'expédition
Bien des années après, en Thessalie, Aeson, roi de Iolcos, était déposé par son demi-frère Pélias. Cherchant à empêcher le fils d'Aeson, Jason, de reprendre le trône, il le persuada de partir à la recherche de la Toison d'or, détenue par Aiétês, roi de Colchide. Elle avait été donnée au royaume par Phrixos, un cousin de Jason. 
 
Ce dernier rassembla les cinquante jeunes Grecs les plus valeureux pour l'accompagner dans son expédition. Parmi les plus célèbres se trouvaient Héraclès, Lyncée, Méléagne, Orphée, Castor et Pollux, ainsi que Pélée. Tous partirent sur la navire Argo.
Phrixos, Héllé et Chrysomallus