Maison Royale
 de Thèbes

Autonoé-Agavé 
Autonoé
Autonoé était une des quatre filles de Cadmos et d'Harmonie, épouse d'Aristée et mère d'Actéon.. 
Elle épousa Aristée, qui lui donna un fils, Actéon. Avec sa soeur Ino elle se mêla aux Ménades qui, dans un délire bachique, mirent en pièces leur oncle Penthée en croyant que c'était une bête sauvage.
Elle était la soeur d'Ino, Agavé,Sémélé et Polydoros.
Sémélé, une des nombreuses amantes de Zeus, demanda à celui-ci de se montrer à elle dans toute sa splendeur et toute sa gloire. Tenu par sa parole, Zeus fut obligé de réaliser le souhait de Sémélé, mais elle fut consumée par la foudre qui entourait le dieu. Zeus eut juste le temps de sauver leur bébé en le cachant dans sa cuisse jusqu'au terme de la grossesse et ainsi trois mois plus tard naquit Dionysos.
Agavé
Agavé était une autre fille de Cadmos et d'Harmonie, sœur d'Autonoé, de Polydoros, d'Ino et de Sémélé. Elle épousa Échion, et devint la mère du roi Penthée. Echion était l’un des cinq Spartoï (hommes semés) qui avaient aidé Cadmos à fonder Cadmée, la future Thèbes.  
Quand Dionysos imposa ses rites à Thèbes, Penthée tenta de l'en empêcher. Agavé, assistée  de sa soeur Autonoé et de Ménades, toutes en proie au délire bachique, prit alors son fils pour une bête sauvage et le mit en pièces.
Le dieu venait de se venger de la mort de sa mère Sémélé, amante de Zeus. C'est le sujet de la tragédie d'Euripide: Les Bacchantes.
Ayant retrouvée ses esprits, elle se réfugia chez le roi d'Illyrie, Lycothersès, qu'elle épousa.
Penthée poursuivi par les Ménades
d'après Marc-Charles-Gabriel Gleyre
 Kunstmuseum, Bâle