Maisons royales
Maison de Thèbes
Page 9 sur 13
Pendant des années, le couple vécut heureux, ne sachant pas qu'ils étaient en réalité mère et fils. Jusqu'au jour où la peste ravagea le pays. L'oracle de Delphes proclama que le meurtre de Laïos devait être puni. Œdipe fit rechercher l'assassin qui, pensait-il, devait se trouver dans la ville, mais il ne tarda pas à découvrir qu'il avait tué son père sans le savoir. Jocaste se suicida de désespoir, et lorsqu'Œdipe se rendit compte qu'elle était morte et que leurs enfants Etéocle,Polynice,Antigone,et Ismène, étaient maudits, il se creva les yeux et renonça au trône.
Il demeura à Thèbes pendant plusieurs années mais fut finalement banni. Il erra, accompagné de sa fille Antigone, et arriva à Colone, lieu de culte près d'Athènes consacré à des déesses puissantes   appelées  les   Euménides. C 'est sur  ce  lieu  de supplication qu'Œdipe mourut, après que le dieu Apollon lui eut  promis que  l'endroit de sa mort resterait sacré et serait bénéfique à la ville d'Athènes.
Oedipe et Antigone (1885)
 par Jean Hugues, (1849-1930).
 Musée d'Orsay, Paris.
La guerre des "sept chefs contre Thèbes"
Après le départ d'Oedipe pour Colone, ses deux enfants mâles héritèrent donc du trône : ils se promirent alors mutuellement de régner un an chacun, à tour de rôle.  
Mais Etéocle refusa de laisser le trône de Thèbes à son frère Polynice au bout d'une année de règne, comme il en était convenu. Polynice se réfugia à Argos, où régnait Adraste. Tydée, banni de Calydon pour homicide, s'était aussi réfugié à Argos. Tous deux se querellèrent dans l'avant-cour du palais. Adraste les sépara et remarqua que Polynice était  vêtu  d 'une  peau  de  lion  et  Tydée d'une peau de sanglier (ou que les blasons de leurs boucliers étaient un lion et un sanglier). Il se souvint qu'un oracle lui avait ordonné de marier ses filles à " un lion et un sanglier". 
Les Sept contre Thèbes.