Maisons royales
Maison de Thèbes
Page 7 sur 13
Labdacos donna son nom à cette génération de Héros marqués par un destin cruel (Polynice, Etéocle, Antigone, Ismène et bien entendu Oedipe) : les Labdacides.
Amphion et Zéthos
A leur naissance, les jumeaux furent confiés aux bergers du mont Cithéron. C'est là qu'ils grandirent. Amphion, doué pour la musique, fut remarqué par Apollon, qui lui offrit une lyre ; Zéthos préférait les exercices violents, la lutte et les travaux de champs.
Un jour, Antiope s'échappa miraculeusement de sa prison. Elle fuit, et arriva à la cabane où vivaient Amphion et Zéthos, à qui elle demanda l'hospitalité. Ne la reconnaissant par, les deux frères la dénoncèrent à Dircé, qui la condamna à mort. Quand Zéthos et Amphion apprirent qu'Antiope était leur mère, ils tuèrent Lycos, et firent subir à Dircé le supplice qu'elle réservait à Antiope : ils l'attachèrent à la queue d'un taureau sauvage, qui la mit en pièces. Ils jetèrent ensuite son cadavre au fond d'une source, qui porte son nom.
La mort de Dircé
 d'après Henryk Siemiradzki
Muzeum Narodowe, Warszawa
Dionysos irrité par la mort de Dircé rendit folle Antiope qui ne recouvra la raison que plus tard et épousa Phocos. 
Puis les jumeaux regagnèrent Thèbes où ils construisirent une muraille:  Zéthos transportait  les blocs de pierre sur son dos tandis qu' Amphion se contentait de les attirer par les sons de sa lyre. 
Amphion épousa Niobé, mais tous leurs enfants, les Niobides, furent tués par Apollon et Artémis, car Niobé avait insulté leur mère Lètô. 
Il fut tué en même temps que ses enfants ou bien Apollon le tua quand, devenu fou, il saccagea son temple. 
Zéthos se maria avec Thébé, l'héroïne éponyme de Thèbes qui s'appelait alors Cadmée, du nom de la citadelle de Cadmos.