Maisons royales
Maison de Thèbes
Page 4 sur 13
Agavé était la troisième fille de Cadmos
Elle avait un fils Penthée devenu roi de Thèbes après avoir évincer son oncle Polydaros. Son règne fut court car il se brouilla rapidement avec Dionysos dont il refusait de reconnaître la divinité. Parti de Lydie avec ses Ménades, Dionysos arriva à Thèbes, patrie de sa mère, Sémélé. Aussitôt, les filles de Cadmos, Agavé et Autonoé, qui avaient refusé de croire à la maternité divine de leur sœur, furent chassées, en compagnie d'autres Thébaines, vers la montagne, par un mystérieux égarement. Tandis que le vieux Cadmos et le devin Tirésias acceptaient de faire allégeance à ce dieu nouveau venu, le roi Penthée, intraitable, rejeta le nouveau culte. Il jeta avec arrogance Dionysos en prison puis fut attiré par le dieu sur le mont Cithéron; là, il épia les Ménades qu'il suspectait de mauvaise conduite. Pendant que les femmes de sa famille, saisies de délire bachique, erraient dans la montagne en compagnie des Ménades, Penthée, déguisé en femme, grimpa sur un arbre  pour  observer  leurs  excès  Sa  mère  et ses  tantes  l' aperçurent et , le  prenant  dans  leur folie pour un lion, elles le déchirèrent et dispersèrent les morceaux de tous côtés. Agavé fut saisie d'effroi en reconnaissant son fils mort. Cadmos et Harmonie furent exilés et , à leur mort, changés en serpents et admis dans les Champs Élysées. Dionysos sortit vainqueur de ce drame. 
Couvercle de lékanis ( vase à l'usage de femme )  à figures rouges. Penthée mis à mort par les Ménades,Agavé et ses tantes. 450-425 , Louvre.
Autonoé était la quatrième fille de Cadmos
Autonoé mariée à Aristée, quatrième fille de Cadmos, eut pour fils Actéon . Chasseur de renommée et de talent (son professeur fut le centaure Chiron), Actéon rivalisait avec Artémis, la déesse chasseresse.Après une chasse très difficile et fatigante pour un gibier insaisissable, il était très fortement incommodé par la soif et la chaleur, lorsqu'il aperçut une grotte dotée d'une source et  d'un  petit  ruisselet  qui  s'élargissait  pour former une fontaine; il y pénètra.