Maisons royales
Maison de Thèbes
Page 12 sur 13
Le matin, Créon vit de la citadelle que le corps de Polynice avait disparu. Il envoya des hommes à sa recherche et ils trouvèrent Antigone près de la tombe, évoquant les jours heureux. Quand le roi apprit ce qu'avait fait la jeune fille, il la condamna à être enfermée vivante dans le tombeau des Labdacides. Elle se pendit dans sa tombe et son amant éploré, Haemon, fils de Créon, se suicida. 
Sur les supplications d'Adraste et des femmes d'Argos devant l'autel de Déméter à Eleusis, où les avait rejoints Aethra, la mère de Thésée, le roi d'Athènes envahit la ville de Thèbes et obligea Créon à donner une sépulture à ses ennemis morts .
Antigone et Polynice (c.1806) 
Benjamin CONSTANT 
Musée des Augustins, Toulouse
Les Epigones
Dix ans plus tard, les fils de ceux qui étaient tombés - les Épigones, ainsi les appellait-on, décidèrent de marcher sur Thèbes pour venger la mort de leurs pères. Ils interrogèrent l'oracle ; le dieu leur prédit la victoire, à la condition qu'Alcméon , fils d'Amphiaraos , soit leur chef. Alcméon ne voulait pas prendre le commandement de l'expédition avant d'avoir puni sa mère qui avait contraint son père à participer à la guerre des sept chefs contre Thèbes après avoir reçu de Polynice le collier d'Harmonie. 
Les deux fils tueront leur mère au retour de l'expédition, obéissant ainsi à la volonté de leur père. 
Les Épigones partirent en campagne contre Thèbes. Voici les noms de ceux qui combattaient : Alcméon et Amphilochos, fils d'Amphiaraos ; Aegialée, fils d'Adraste ; Diomède, fils de Tydée ; Promachos, fils de Parthénopée ; Sthénélos, fils de Capanée ; Thersandros, fils de Polynice ; Euryale, fils de Mécistée.