Maison Royale
 de Crète

Minos
Dédale l'aida et construisit une vache creuse, en bois, qu'il revêtit de la peau d'une vraie vache, il la plaça sur des roues, dissimulées dans ses sabots, et la poussa dans le pré, non loin de Gortyne, où le taureau de Poséidon broutait l'herbe. Pasiphaé fut ainsi satisfaite et, quelques temps après, elle donna naissance au Minotaure.
Le Minotaure était un monstre à tête de taureau et à corps humain qui se nourrissait de chair humaine. Minos ordonna à Dédale de construire le Labyrinthe, enchevêtrement de salles et de couloirs où nul ne pouvait retrouver son chemin, pour y cacher le monstre.
Un souverain sage et juste
Le roi Minos régna en Crète plusieurs années, dans son Palais de Cnossos. Partant de la cité de Cnossos, il colonisa un grand nombre d'îles Égéennes et fut généralement reconnu comme un souverain juste, sage législateur. Minos fut le premier roi à avoir le contrôle de la Méditerranée, qu'il débarrassa des pirates; en Crète, il régnait sur quatre-vingt-dix cités. La Crète fut puissante et riche sous son règne. Sa flotte domina la Méditerranée, apportant des richesses à l'île. Minos eut la réputation d'être une personne juste. Son frère, Rhadamanthe, qui demeura en Crète et vécut paisiblement avec lui, fut aussi, un législateur juste. Il fit les lois pour la Crète et pour les îles d'Asie Mineure, qui adoptèrent son code judiciaire. Tous les neuf ans Rhadamanthe et Minos visitaient la grotte de Zeus et revenaient avec de nouvelles lois.  
Minos gouvernait donc sur la Crète et tenait en respect presque toute la Grèce. Il faut dire qu'il était aidé par son père, Zeus, qui venait lui rendre visite tous les neuf ans, sur le mont Ida, pour lui prodiguer de bons conseils et pour lui transmettre les lois que Minos devait appliquer à toute la Grèce.
Minotaure
Salle du trône du palais de Cnossos. C'est depuis la salle du trône du palais de Cnossos que le légendaire roi Minos aurait gouverné son peuple. La civilisation minoenne, qui a prospéré sur l'île au IIIe millénaire av. J.-C. et est parvenue au faîte de sa splendeur entre 2000 et 1100 av. J. - C. , tiendrait son nom de son souverain mythique. La salle, à l'instar d'autres pièces du palais, a des murs crépis, décorés de splendides fresques.
Page 2 sur 5