Maisons royales
Maison de Crète
Page 6 sur 8
Minotaure
C'est pour cette raison que Minos, ravi de pouvoir recommencer toutes ses débauches, offrit à Procris les cadeaux qu'Artémis lui avait faits, à savoir Laelaps, le chien qui rattrapait toujours la proie qu'il poursuivait et un javelot qui ne manquait jamais sa cible. Malheureusement ces présents n'allaient pas lui porter chance.
Elle retourna ensuite auprès de Céphale, ils se réconsilièrent mais un jour que Procris suivait son époux dans la forêt pour l'épier, celui-ci la prenant pour un animal, la tua avec le javelot offert par Minos.
Scylla
Après le meurtre de son fils Androgée par les Athéniens, Minos décida de se venger; il harcela l'isthme de Corinthe et mit le siège devant Mégare, gouvernée par Nisos l'Égyptien, père d'une fille, nommée Scylla.
Une nuit, Scylla se glissa dans la chambre de son père et coupa la fameuse mèche d'or (ou pourpre) dont dépendaient sa vie et son trône, puis lui prenant les clefs de la ville, elle ouvrit la porte et se précipita tout droit à la tente de Minos et lui offrit la mèche de cheveux en échange de son amour.
Minos cette nuit-là après avoir pénétré dans la ville et l'avoir pillée, s'unit à Scylla, mais il ne voulut pas l'emmener en Crète parce que le crime de parricide lui faisait horreur.
La mort de Minos
Minos périt en Sicile, où il pourchassait Dédale, assassiné par les filles du roi Cocalos, qui l'ébouillantèrent dans son bain. Après sa mort, il devint juge aux Enfers.
Pour en savoir davantage sur la mort de Minos, se reporter au livre 7,les Héros grecs.
Sauf à Athènes, qui lui resta traditionnellement hostile, Minos fut partout ailleurs présenté comme un souverain puissant et juste, un remarquable législateur intimement lié à la religion et à son rituel. À la lumière des fouilles crétoises, de nombreux érudits considèrent que Minos était un titre royal ou dynastique réservé aux prêtres-rois de Cnossos à l'âge du bronze, ou époque minoéenne.