Maisons royales
Maison de Crète
Page 3 sur 8
Minotaure
Minos porta la guerre contre Athènes et assujettit la ville à un tribut annuel de sept jeunes filles et de sept jeunes garçons destinés à périr sous la dent du Minotaure. Outre cette expiation sanglante, les vaincus furent encore obligés d’instituer en mémoire du funeste événement des fêtes dites Androgéonies et d’élever à la victime un autel où ils devaient lui rendre les honneurs dus aux héros.
Mais qui était le Minotaure?
Pasiphaé
Pendant ce temps, Minos avait épousé Pasiphaé, fille d'Hélios et de l'océanide Perséis. Mais Poséidon, pour se venger de l'affront que lui avait fait Minos, fit que Pasiphaé s'éprit du taureau blanc qui avait été détourné du sacrifice. Elle confia sa passion contre nature à Dédale. Le célèbre artiste athénien qui vivait à présent exilé à Cnossos promit de l'aider et construisit une vache creuse, en bois, qu'il revêtit de la peau d'une vraie vache, il la plaça sur des roues, dissimulées dans ses sabots, et la poussa dans le pré, non loin de Gortyne, où le taureau de Poséidon broutait l'herbe. Pasiphaé fut ainsi satisfaite et, quelque temps après, elle donna naissance à Astérios, le Minotaure, monstre à tête de taureau et à corps humain.
C'est à la suite de cet épisode que Minos fit construire le Labyrinthe (par le même Dédale), où il maintint enfermé le Minotaure. 
Le Minotaure
Dédale présentant la vache en bois à Pasiphaé,
 peinture murale de Pompéi
 (maison des Vettii), Ier siècle