Maison Royale
 de Colchide

Circé
Circé était une magicienne qui joua un rôle dans l'Odyssée, ainsi que dans les légendes des Argonautes.  
Elle était la fille d'Hélios et de Perseis, fille d'Océan et de Téhtys, parents aussi de Pasiphaé et d'Aiétès. 
Elle était donc aussi la sœur d'Aeétès, le roi de Colchide gardien de la toison d'or et de Pasiphaé, la femme de Minos. 
Elle habitait avec ses nymphes l'île d'Aea,qui se situerait vers l'Occident, près des côtes tyrrhéniennes. En revanche les romains identifièrent Æaea avec Circeli (monte Circello).
Ses pouvoirs
Circé dont le nom en grec signifiait "oiseau de proie" était douée de pouvoirs extraordinaires, capable de faire descendre les étoiles du ciel, mais elle excellait dans la préparation de philtres, de poisons et de breuvages de toutes sortes, propres à transformer les êtres humains en animaux.
Selon Homère elle s'était réfugiée sur l’île d'Aeaea après avoir empoisonné son mari, le roi des Sarmates. Elle habitait un palais magnifique où tous les ustensiles étaient d'or, les tables d’argent et les tapis teints de pourpre; des loups et des lions qu'elle avait apprivoisés, pauvres navigateurs qu'elle avait transformés par ses breuvages magiques, se promenaient à l’intérieur sans faire montre d'agressivité. Elle chantait en tissant sur un immense métier à tisser magique de riches étoffes.
La Toison d'or
Circé entourée de bêtes sauvages 
(1900) BARKER 
( Art Galleries and Museums, Bradford
Ses sortilèges et philtres magiques
Circé aux belles boucles était autant redoutable par sa beauté et que par ses sortilèges et ses philtres magiques.
Page 1 sur 4