Maison d'Atrée
Thyeste
La ruse de Thyeste
Thyeste était le frère jumeau d'Atrée, fils de Pélops et d'Hippodamie. Dans leur jeunesse ils tuèrent leur demi frère Chrysippe sur l'instigation de leur mère. Ils se réfugièrent ensuite auprès de Sthénélos, gendre de Pélops, et tentèrent de se partager le trône de Mycènes. 

Thyeste séduisit Aéropé la femme d'Atrée, et la persuada de dérober la toison d'un agneau d'or qu'Atrée gardait en trésor. Le peuple de Mycènes décida que le possesseur de la toison serait leur roi et Thyeste fut choisi. Le dieu Zeus intervint cependant et, en forçant le soleil à changer sa course et à se coucher à l'est, obtint l'abdication de Thyeste. Atrée lui succéda comme roi et bannit son frère. Il découvrit alors l'infidélité de sa femme. 
Le sacrifice d'Iphigénie
Thyeste et Aéropé 
Giovanni Bezzi 
 Matthiesen Fine Art London
L'inceste
Pour se venger, il rappela Thyeste d'exil et le convia à un banquet de retrouvailles. Atrée servit à son frère la chair de ses deux fils assassinés. Quand Thyeste en fut informé, il lança la malédiction sur Atrée et sa descendance. Thyeste consulta l'oracle de Delphes, qui lui conseilla de donner un fils à sa propre fille, Pélopia, seule survivante de ses enfants.Thyeste se rendit à Sicyone, où la jeune fille était prêtresse d'Athéna et pupille du roi Thesprotos.  
Un soir, portant un masque pour dissimuler son visage, il l'attendit dans un bosquet voisin du temple, où il la violenta. Pélopia réussit cependant à s'emparer de l'épée de son agresseur, qu'elle déposa dans le sanctuaire d'Athéna. S'apercevant que son arme avait disparu, et craignant d'être reconnu, Thyeste préféra prendre la fuite 
L'oracle de Delphes confirma que seul le fruit de leur union pouvant le venger. 
Cet enfant se nommait Egisthe et fut élevé par Atrée qui avait épousé Pélopia, ignorant qu'elle était sa nièce; Il fur élevé en même temps que Ménélas et Agamemnon.
Page 1 sur 2