Maison d'Atrée
Pélops
Héros éponyme du Péloponnèse, Pélops était le fils de Tantale , roi de Phrygie et de Dioné fille d'Atlas ou d'Euryanassa fille du dieu-fleuve Pactole. 
Pélops donné en repas
L'histoire de Pélops commence avec son père, Tantale, un fils mortel de Zeus. Voulant mettre la sagesse des dieux à l'épreuve, il les invita à un banquet. En guise de plat de résistance, il découpa en morceaux le jeune Pélops, en fit un ragoût, et le servit, cuit à point. Les dieux éventèrent le piège, mais pas avant que la déesse Déméter ait mangé un bon morceau de Pélops cuit ! 
 
Certains récits affirment que cet événement poussa les dieux à bannir Tantale aux Enfers, pour l'éternité. Des grappes de raisin furent suspendues de sa tête, et il resta debout dans une mare arrivant à la hauteur de son cou. Dès qu'il tendait la main vers l'eau ou le raisin, ils se dérobaient à lui. L'expression « supplice de Tantale » vient de là.
Le sacrifice d'Iphigénie
Pélops réssucité
Les dieux rendirent la vie à Pélops et remplacèrent l'épaule par un implant en ivoire ainsi les descendants de Pélops conservèrent à jamais une tâche blanche au niveau de l'épaule puis ils condamnèrent Tantale à un terrible supplice.
Pélops ressuscité
La conquête d'Hippodamie
Plus tard, Pélops transporta ses fabuleuses richesses de l'autre côté de la mer Égée. Il était décidé à fonder une nouvelle patrie pour lui et sa nombreuse suite mais d'abord il voulait demander la main d'Hippodamie, fille du roi d'Arcadie Oenomaos, qui régnait à Pise et en Élide.
Page 1 sur 3