Maison d'Atrée
Hippodamie
De son côté Hippodamie soudoya Myrtilos, le cocher de son père, en lui promettant de passer une nuit avec elle. A moins que ce soit Pélops qui lui ait promis la nuit de noces avec sa future épouse et la moitié du royaume. 
Myrtilos, qui était follement amoureux d'Hippodamie, n’avait jamais osé participer au concours, il ôta les clavettes des roues du char et les remplaça par des clavettes en cire. Bien entendu ces dernières ne résistèrent pas longtemps et les roues se détachèrent pendant l'épreuve entrainant le roi empêtré dans les rênes dans une chute mortelle. Oenomaos eut toutefois le temps de maudire Myrtilos en lui souhaitant de mourir de la main de Pélops. 
Ce qui n'allait pas tarder.
Le sacrifice d'Iphigénie
Pélops et Hippodamie sur leur char
La mort du cocher Myrtilos
Un peu plus tard le nouveau couple alla faire une promenade le long de la mer dans le char conduit par Myrtilos qui était devenu le cocher du nouveau maître de Pise. Pélops s’arrêta un instant pour aller chercher de l’eau pour boire en laissant sa femme en compagnie de Myrtilos. Quand il revint il la trouva en pleurs se plaignant d’avoir failli être violé. Myrtilos se défendit en argumentant que ce qui était promis était dû. L’air sombre, Pélops ne répondit pas, il prit les rênes en mains et retourna vers le palais.En chemin il donna un brusque et violent coup de pied à Myrtilos qui tomba la tête la première dans la mer mais avant de sombrer, il lança une malédiction sur Pélops et sur tous les membres de sa famille. 
Page 2 sur 3