Maison d'Atrée
Atrée
Atrée et Thyeste étaient deux jumeaux, fils de Pélops et d’Hippodamie. Dans leur jeunesse ils tuèrent leur demi frère Chrysippos sur l’instigation de leur mère. Ils se réfugièrent auprès de Sthénélos, gendre de Pélops, et essayèrent de se partager le trône de Mycènes.
Des frères ennemis
Thyeste séduisit la femme d'Atrée, Aéropé, fille de Catrée et la persuada de dérober la toison d'un agneau d'or qu'Atrée gardait dans son trésor. Le peuple de Mycènes décida que le possesseur de la Toison serait leur roi et Thyeste allait être choisi. Zeus intervint alors en faveur d'Atrée et, en forçant le soleil à changer sa course et à se coucher à l'est, obtint l'abdication de Thyeste. Atrée lui succéda comme roi et bannit son frère. Il découvrit ensuite l'infidélité de sa femme. Pour se venger, il rappela Thyeste d'exil et le convia à un banquet de retrouvailles. 
 
Puis il se mit à la recherche des fils de Thyeste qui avaient cherché refuge dans le sanctuaire de Zeus. Atrée les enleva.
Le sacrifice d'Iphigénie
Un funeste repas
Atrée non seulement tua les fils de Thyeste mais aussi les fit bouillir dans un chaudron (sans doute une recette de famille) puis les servit à leur père, au cours du banquet. A la fin du repas, lorsque Thyeste eut mangé l'horrible ragout, Atrée fit apporter le plat contenant les têtes sanglantes, les pieds et les mains des malheureux enfants. Thyeste, horrifié à juste titre, s'évanouit puis reprenant ses esprits il lança une terrible malédiction contre son frère qui en ricanant le fit exiler.
Page 1 sur 2