Maison Royale
 d'Athènes

Dédale
 Une naissance royale
La naissance de Dédale est discutée. Selon certains, c'était Alcippé qui était sa mère, selon d'autres c'était Mérope, ou encore Iphinoé. Et chacun lui attribuait un père différent mais il était généralement admis qu'il appartenait à la maison royale d'Athènes. C'était un merveilleux forgeron qui avait été instruit dans son art par Athéna en personne.
La jalousie de Dédale
Athènes, l'Acropole
Dédale était certainement l’un des personnages les plus intelligents qui n’eut jamais existé. Il était entre autre l’auteur du très célèbre labyrinthe de Dédale. L’histoire de cet inventeur commence alors qu’il vivait à Athènes. Dédale avait un neveu du nom de Talos. Il décida de former ce dernier qui deviendra très vite l’apprenti du plus célèbre « géo trouve-tout » de la Grèce. Seulement arriva un jour où l’élève surpassa son maître. En effet Talos exécuta prouesses sur prouesses, il inventa la scie, le compas et le tour de potier nécessaire à la fabrication de poteries. Excédé et jaloux de son élève, Dédale ne supporta pas plus intelligent et plus renommé que lui. Il décida alors de se débarrasser de son neveu en le jetant de l’Acropole. Grâce à Athéna, Talos se métamorphosa en perdrix avant de toucher le sol mais quoiqu’il en soit Dédale dut être puni de son crime et allait donc être soumis à l’exil.
Dédale en Crète
Il se réfugia donc en Crète où il se mit au service du roi Minos. Cependant la fidélité et la loyauté ne furent pas forcément parties des traits de caractères de Dédale. Coups sur coups il profitera de n’importe quelle occasion de trahir son maître. Premièrement la femme de Minos, tomba sous un sortilège, amoureuse du taureau offert par Poséidon. Dédale n'hésita pas à provoquer l’infidélité de Pasiphaé en lui fabriquant une génisse en bois afin qu’elle puisse s’accoupler avec le taureau, ce qui donnera par la suite naissance au Minotaure.
Page 1 sur 4