Maisons royales
Maison d'Athènes
Athènes, l'Acropole
Page 2 sur 6
 La succession de Cécrops
La succession de Cécrops sur le trône de l'Attique s'établit ainsi : Cranaos, Amphictyon (troisième roi d'Athènes qui détrôna Cranaos dont il avait épousé la fille) puis Erichthonios.
     Erichthonios 
Athéna, déesse de l'intelligence et de la sagesse était aussi une vierge éternelle par choix. Malgré son souhait, Héphaistos tenta de s'unir à elle mais elle put l'éviter, et envoya son sperme à Gaia la terre. De cette union, naquit un garçon " Erichthonios". Athéna remit ensuite l'enfant, enfermé dans un coffre, aux filles de Cécrops, tout en leur défendant formellement de l'ouvrir. Évidemment, l'ordre ne fut pas respecté et les jeunes filles, terrorisées à la vue de l'enfant mi homme mi serpent, (ou alors,selon une autre version, effrayées par un serpent allongé près de l'enfant) se jetèrent du haut de l'Acropole (ce qui est d'autant plus frappant que leur propre père était aussi un hybride). Une autre variante avance que Athéna, furieuse, les frappa de folie et qu'elles se jetèrent du haut de l'acropole.
Érichthonios prit ensuite possession du trône d'Athènes après avoir chassé Amphictyon. On lui attribue la création des Panathénées (festivités religieuses et sociales de la cité d'Athènes) et l'invention du char à quatre roues, sur lequel Zeus l'emporta ensuite au ciel pour en faire la constellation du Cocher.  
Il épousa Praxithéa, une naïade. Elle lui donna un fils, Pandion, qui lui succéda sur le trône.
Erichthonios découvert par les filles de Cécrops
par Peter Paul Rubens
Liechtenstein Muséum, Vienne