Maison Royale
 d'Argos

Proétos
Fils d'Abas et d'Aglaea, il se battit contre son frère jumeau Acrisios afin de s'assurer le royaume d'Argos que leur avait laissé leur père à sa mort. Abas leur avait demandé de gouverner à tour de rôle, mais leur querelle, qui avait débuté dans le sein de leur mère, devint de plus en plus vive. Acrisios refusa alors de céder son trône à la fin de la période qui lui était impartie et Proétos fut chassé du royaume. Il se réfugia ainsi à la cour du roi Iobatès, roi de Lycie. Ce dernier avait une fille, Sthénébée, qu'il épousa et qui lui donna trois filles (Iphianassa, Iphinoé et Lysippé) plus connues sous le nom général de Protéides. Il leva ensuite une armée et revint au royaume d'Argos pour réclamer son dû. La bataille qui s'ensuivit fut sanglante, mais aucun des deux camps ne réussissant à prendre l'avantage, les deux frères durent accepter à contrecoeur de se partager le royaume. Acrisios lui céda donc Tirynthe, l'Héraion, Midée ainsi que la côte d'Argolide tandis qu'il gardait Argos et ses environs. Pour ériger les murailles de Tirynthe , Proétos fit venir de Lycie sept cyclopes. 
Des années plus tard, Bellérophon , qui venait de tuer son frère accidentellement, vint se réfugier chez lui. Proétos le purifia de son meurtre et l'accepta dans sa cour. Mais son épouse Sthénébée s'éprit du héros qui la repoussa avec dédain. Elle l'accusa alors de viol et Proétos la crut. Mais ne voulant pas tuer lui-même Bellérophon en vertu des lois sacrées de l'hospitalité, il l'envoya chez son beau père, Iobatès , afin qu'il soit mis à mort. Iobatès refusa mais soumit Bellérophon à de formidables épreuves.
Il fut tué par Persée, pour avoir usurpé le trône d'Argos par rapport à Acrisios. 
Danaé et la pluie d'or
Bellérophon, Pégase et la Chimère