Maison Royale
 d'Argos

Mélampous
Le troupeau se trouvait à Phylacè, et il était bien gardé par un chien féroce de telle manière, que ni homme, ni bête féroce, ne pouvaient en approcher. Bias demanda l'aide de son frère qui lui révéla ce qui arriverait : celui qui serait découvert en train de voler le bétail ferait un an de prison, mais ensuite le bétail lui appartiendrait. Ayant donné sa parole, Mélampous se rendit à Phylacè et, comme il l'avait prédit, il fut découvert et jeté en prison. Alors qu'il était en prison il entendit des thermites qui disaient qu'il ne restait presque plus rien à ronger et que le plafond n'allait pas tarder à s'effondrer. Mélampous en informa les gardes et demanda à être transféré immédiatement dans une autre cellule. Peu après, son ancienne cellule tomba en poussière. Phylacos fut très impressionné par les dons de Mélampous, il le fit libérer et lui demanda pourquoi son fils Iphiclos n'avait pas encore d'enfants. Mélampous promit de l'aider, si Phylacos lui donnait son troupeau. Le prix était conséquent mais il était important d'avoir une descendance.
Danaé et la pluie d'or
Guérison d'Iphiclos
Mélampous sacrifia un boeuf et écouta les vautours venus pour manger les restes de la carcasse. Ils lui dirent qu'ils avaient fait un aussi bon festin bien des années auparavant, quand le roi avait fait un sacrifice de béliers; mais le jeune prince avait été effrayé par le grand couteau sanglant que le roi avait promptement jeté au loin pour rassurer l'enfant. Malheureusement le couteau sacrificiel avait frappé un arbre et avait blessé l'hamadryade qui l'habitait et de douleur, elle avait maudit le prince. Questionnée l'hamadryade indiqua à Mélampous comment guérir l'enfant. Il devait prendre le couteau toujours fiché dans le tronc de l'arbre puis le faire bouillir dans de l'eau, et donner cette eau rouillée à boire au prince pendant dix jours. Quelques temps plus tard l'épouse d'Iphiclos tomba enceinte. Ainsi Mélampous conduisit le troupeau à Pylos, et en échange il eut la main de la fille de Nélée, qu'il confia à son frère. 
Hamadryade
Page 2 sur 3