Maison Royale
 d'Argos

Adraste
Adraste au secours de Polynice et Tydée
Adraste était le fils de Talaos, roi d'Argos et de Lysimachè. Adraste épousa Amphitée qui lui donna  trois filles: Argia, Déipyle, Egialé et deux fils: Egialée et Cyanippos.Talaos fut tué par Amphiaraos et ce dernier chassa Adraste qui trouva refuge chez Polybos, roi de Sicyon. Ce dernier n'ayant pas de fils fit d'Adraste son héritier.  Quand il fut roi de Sicyon, Adraste se réconcilia avec Amphiaraos et lui donna sa soeur Eriphyle en mariage. Adraste revint sur le trône d'Argos et, en dépit des avertissements d'Amphiaraos qui était devin, promit d'aider Polynice fils d'Oedipe,et Tydée à reconquérir leurs trônes respectifs de Thèbes et de Calydon. Tydée avait fui Calydon à cause d'un meurtre dont il s'était rendu coupable et Polynice avait été chassé de Thèbes par son frère Etéocle.
En effet, Adraste avait vu Polynice et Tydée se battre l'un contre l'autre sauvagement, il les avait assimilé à deux bêtes fauves.Il avait remarqué que les deux jeunes hommes portaient des peaux de bêtes, Polynice celle d'un lion, et Tydée celle d'un sanglier. Obéissant alors à un oracle qui lui ordonnait de marier ses filles à un lion et à un sanglier, il donna ses filles Argia et Deïpylé aux deux jeunes hommes.  
Malgré les prédictions du devin Amphiaraos qui annonçaient que tous ceux, sauf Adraste, qui marcheraient contre Thèbes trouveraient la mort, le nouveau roi d'Argos exhorta Polynice à chasser l'usurpateur. Ils étaient sept à vouloir entrer en guerre contre Thèbes: Adraste, Polynice, Tydée, Amphiaraos,Hippomédon, Pathénopée et Capanée: c'est la fameuse expédition des sept contre Thèbes.
Danaé et la pluie d'or
Défaite des sept chefs
Ce fut une défaite, et Adraste fut le seul des chefs à s'échapper sur son cheval enchanté, Arion. Un mauvais augure avait prédit la défaite: un enfant, Archémoros fut tué par un serpent alors que sa nourrice indiquait à l'armée un point d'eau. Adraste fonda les jeux Néméens, en son honneur. Dix ans après le premier combat contre Thèbes, Adraste accompagna les fils des sept chefs, nommés les Epigones , contre la même ville. Ils furent, cette fois, victorieux, mais au prix de la vie d'Aegialée, fils d'Adraste. Accablé de douleur, ce dernier mourut sur le chemin du retour. Son petit-fils, Diomède, devint roi d'Argos.
Les Sept contre Thèbes
Marie Angélique Mongez (1775-1855)
Musées d'Angers