Maison
d'Achille
Pélée
Pélée et Thétis
Pour l'honnêteté dont il avait fait preuve en repoussant les avances de la femme d'Acaste, Zeus le récompensa en lui accordant l'honneur extraordinaire d'être l'époux de la déesse Thétis. Cette décision cependant avait aussi un motif caché, car Zeus avait lui-même désiré s'unir à Thétis mais il avait appris avec horreur, de Prométhée ou de Thémis, que le fils de la déesse devait être plus puissant que son père. Il se hâta alors de la marier à un mortel.
Pélée dut tout d'abord aller chercher sa femme dans une grotte marine en Magnésie et lutter avec elle pour la capturer, ou encore la tenir solidement pendant qu'elle prenait une multitude de formes ( feu, eau, bêtes sauvages ). Aidé par les dieux, il la captura et tous purent assister au mariage.
Leurs noces furent célébrées avec faste, et tous les dieux (sauf Eris) furent invités. Chacun apporta un présent : des chevaux immortels, Xanthos et Balios, et une armure fabriquée par Héphàistos. Eris, la déesse de la discorde, qu'on avait omis d'inviter, vint cependant et lança son cadeau de noces ; la célèbre pomme d'or que, plus tard, Pâris devait accorder à Aphrodite.
Achille pansant Patrocle
Les noces de Pélée et Thétis
d'après Van Balen et Jan Brueghel l'Ancien
 Musée du Louvre, Paris
Naissance d'Achille
Thétis donna naissance à un fils, Achille et voulut le rendre immortel. Pour cela, elle le plaçait dans le feu pendant la nuit, et l'oignait d'ambroisie le jour. Mais Pélée vit un jour son fils dans le feu et poussa un cri. De colère contre cette intervention, Thétis quitta son mari et retourna vivre dans la mer auprès des Néréides. Pélée confia alors son fils au centaure Chiron sur le mont Pélion.
Page 2 sur 3