Maisons royales
Maison d'Achille
Page 3 sur 5
Achille pansant Patrocle
Patrocle
Né en Locride, où régnait son père Ménétios, époux de Sthénélé, Patrocle, tua, dans un excès de colère, l'un de ses compagnons de jeux. Il dut s'exiler à Phthie en Thessalie. Accueilli par Pélée, roi de Myrmidons, il reçut la purification nécessaire à l'expiation de son meurtre. Mais, comme il s'était lié d'amitié avec Achille, il ne retourna pas dans son pays. 
Lorsque la guerre de Troie éclata, il y suivit son ami et se livra sous les murs de Troie à de vaillants exploits. Il suivit Achille sous sa tente, lorsque ce dernier se brouilla avec Agamemnon. Il refusa, comme lui, de continuer la lutte. 
Pourtant, comme le sort des armes ne favorisa plus les Grecs, Patrocle consentit à reprendre le combat et Achille lui prêta même ses armes et son armure.
Il réussit à repousser les Troyens mais il fut tué par Hector. Ce dernier récupéra les armes mais Ménélas réussit à arracher le corps aux Troyens.Achille fut saisi d'un tel désir de vengeance qu'il sortit de sa réserve, reprit les armes et tua Hector. Il honora la mémoire de son ami par des jeux funèbres solennels.
Les funérailles de Patrocle 
Jean-Louis David
National Gallery of Ireland, Dublin 
Ajax le Grand
Il participa donc à la guerre de Troie et fut décrit comme le plus vaillant des Grecs après son cousin, Achille. Pendant toute la guerre il n'a jamais reçu l'aide des divinités et il n'a jamais était blessé.