Podarcès devint Priam
Troyens
Priam était l'un des fils de Laomédon, et le plus jeune de tous. Il était surtout célèbre parce que c'est sous son règne que se déroula la guerre de Troie, alors qu'il était déjà fort âgé. Le nom de sa mère est incertain. l'Iliade ne la nomme pas; le plus souvent, la tradition postérieure en fait la fille du dieu-fleuve Scamandre et l'appelle Strymo; mais d'autres versions l'appellent Placia ou Leucippé. 
   
Ce sont les mythographes qui nous ont conservé le souvenir de l'épisode le plus marquant de son enfance, la prise de Troie par Héraclès. Laomédon fut tué par Héraclès pour avoir refusé le prix convenu en échange de la délivrance de sa fille Hésioné.Lors de cet événement, Priam qui était encore enfant, avait été fait prisonnier par le héros, en même temps que sa sœur Hésioné. Or, Héraclès donna Hésioné en mariage à son ami Télamon et lui offrit le cadeau de noces qu'elle voudrait. Elle réclama son frère, qui portait alors le nom de Podarcès. Héraclès consentit à le lui donner, et le lui vendit de façon symbolique. Podarcès prit alors le nom de Priam, qui signifie : "Celui-qui-a-été-vendu".

l'Iliade contient peu de renseignements sur la vie de Priam avant le siège de Troie. Le poème nous apprend seulement qu'il combattit, autrefois, les Amazones comme allié du Phrygien Otrée, sur les bords du Sangarios. 
Priam
Priam, roi de Troie
Il fut le dernier roi de Troie qui succéda à son père Laomédon et étendit son pouvoir sur l'Hellespont.  Priam épousa en secondes noces Hécube, dont il eut de nombreux enfants ; les plus célèbres sont les deux aînés, Hector et Pâris.
D'autres de ses enfants furent Hélénos, Cassandre, Polyxène,Déiphobe,Troïlos,Polydoros...
Priam à la guerre de Troie
.Homère dépeint Priam comme un vieil homme, affaibli mais plein de bonté, qui ne condamna même pas Hélène, cause de tous les deuils que la guerre de Troie lui avait infligés. La dernière année de la guerre, Priam vit mourir treize de ses fils, dont trois tués par Achille en un seul jour. La mort d'Hector brisa les espoirs des Troyens et le courage du vieux roi. Poussé par l'amour paternel, Priam brava la sauvage colère d'Achille et lui offrit une rançon contre le corps de son fils.
Page 1 su 2