Elle était la flle du dieu-fleuve Cébren, Oenone, était une Nymphe du mont Ida, près de Troie, en Phrygie. Comme toutes les nymphes elle était fort belle et de plus elle avait reçu des dons appréciables. 
Rhéa lui avait conféré le don de prophétie et Apollon, qui l'avait aimée, lui avait appris l'art de soigner avec des simples.
Autres personnages
Oenone
Oenone et Pâris
Alexandre (Pâris) qui avait été exposé sur le mont Ida lors de sa naissance était devenu un beau jeune homme; il gardait le troupeau de moutons de son père adoptif, le berger Agélaos, et le défendait contre les voleurs et les bêtes sauvages et c'est à cette époque qu'il fut surnommé "Alexandre" (protecteur des hommes). 
Lorsqu'il vit la jolie nymphe il en tomba follement amoureux. 
N'écoutant que la folle ardeur de sa jeunesse il enleva Oenone à son père et l'emmena sur l'Ida où se trouvaient sa bergerie, et la prit pour épouse. Il se montrait très affectueux à son égard, et lui jurait que jamais il ne l'abandonnerait, et qu'il l'honorerait toujours plus.
Le jugement de Pâris
Pâris et Oenone d'après Jacob de Wit
Alors elle lui expliquait que même s'il l'aimait très fort actuellement, viendrait le jour où il l'abandonnerait pour s'enfuir avec une étrangère qui serait la cause d'une effroyable guerre pendant laquelle il serait mortellement blessé. 
Personne d'autre, à part elle-même, ne serait capable de le guérir mais il ne l'écoutait pas. 
Le temps passa. Ils eurent un fils du nom de Corythos. 
C'est alors que Zeus le choisit pour départager les déesses qui avait reçu une pomme qui devait être offerte à la plus belle.Pâris choisit Aphrodite, ce qui déclenchera plus tard la guerre de Troie.
Lors de sa participation aux jeux funestes, Pâris fut reconnu par sa famille et à partir de là les prédictions d'Oenone se réalisèrent. 
Il tomba amoureux Hélène qu'il enleva et l'épousa puis il dut participer à la guerre de Troie.
Page 1 sur 2