La guerre de Troie
Page 11 sur 28
Hélène, célèbre pour sa beauté, était entourée par tous les princes qui postulaient au rôle de prétendants. Thésée, le roi d'Athènes, l'avait enlevée de Sparte, quelques années plus tôt, avec l'intention de l'épouser. Elle avait alors été libérée par ses frères, les Dioscures, avant son mariage.
Tyndare écoutera le conseil d'Ulysse pour départager ces prétendants. Il sacrifiera un cheval et demandera aux candidats de se réunir sur la peau de l'animal avant de leur faire prêter le serment de porter secours à celui d'entre eux qui serait élu et de respecter ses droits d'époux. Ce serment scellera l'alliance de tous les chefs grecs qui participeront ensuite à la guerre de Troie pour libérer Hélène enlevée par Pâris. Tyndare accordera la main d'Hélène au frère d'Agamemnon, Ménélas, le plus riche des prétendants et interviendra auprès d'Icarios, son frère, pour que ce dernier accorde à Ulysse la main de sa fille Pénélope. Tyndare remerciera ainsi Ulysse du bon conseil qu'il lui avait donné. Selon une autre version plus répandue, Icarios, pour éviter les querelles qui auraient pu éclater entre les prétendants de Pénélope, les obligea à en disputer la possession dans des jeux qu'il fit célébrer. Ulysse sortant vainqueur, Pénélope lui fut accordée.
Les préparatifs
Après l'échec d'une ambassade conduite par Ménélas et Ulysse, venus demander aux Troyens le retour d'Hélène, les chefs grecs se réunirent et une immense expédition fut mise sur pied . 
  Ulysse  
Seul le roi d'Ithaque, Ulysse, ne voulait pas se séparer de sa femme Pénélope et de son petit garçon, Télémaque. Ce n'était pas un souverain très puissant, mais chacun le respectait pour sa bravoure, sa sagesse et sa ruse. C'est pourquoi les messagers qui étaient venus le chercher ne voulaient pas repartir sans lui. Ils le cherchèrent dans son palais et dans son jardin, mais