La guerre de Troie
Page 19 sur 28
Le regardant avec tristesse, elle lui dit :"Si tu tues Hector, la mort te frappera bientôt à ton tour."  "Je préfère cent fois mourir," s'exclama Achille, "que de laisser en vie le meurtrier de mon ami."
Achille reçoit de Thétis ses nouvelles armes faites par Héphaïstos par Romano Guilio (1499-1546). Palais Ducal , Mantoue.
Achille pleurant Patrocle (~1760-63)
par Gavin Hamilton (1723-1798).
Scottish National Gallery.
Les funérailles de Patrocle (1779)
 par JL David (1748-1825).
National Gallery of Ireland , Dublin.
AlorsThétis lui rapporta de chez Héphaïstos une autre armure encore plus éblouissante pour remplacer celle qui avait été perdue.
De magnifiques funérailles accompagnées de jeux funéraires furent organisées en l'honneur de Patrocle .Le héros se réconcilia avec Agamemnon et vêtu de sa nouvelle cuirasse se rua au combat comme un lion. Achille et ses hommes balayèrent tout devant eux, sa grande silhouette semblait tout dominer. La mort de Patrocle avait empli son cœur d'une haine inextinguible pour tout ce qui était troyen.