La guerre de Troie
Page 14 sur 28
La dixième année:l'Iliade
poème attribué à Homère, deuxième épisode du Cycle troyen
La colère d'Achille
Au cours de cette guerre de Troie, les dieux prirent parti: Héra et Athéna, en colère contre Pâris se rangèrent de côté des Achéens. Héphaïstos, Poséidon et Hermès prirent également le parti des Grecs. Aphrodite, Arès, Apollon et Arthémis, quant à eux, s'engagèrent pour les Troyens. Zeus tenta de tenir les dieux hors du conflit et de rester neutre. Il affectionnait le héros troyen, Hector, fils de Priam. Mais Troie était coupable et son destin était de périr.
Pendant le siège de Troie, Agamemnon gagna Chryséis, la fille de Chrysès, prêtre d'Apollon, comme butin de guerre. C'est à ce moment qu'Homère fait débuter l'Iliade. Le prêtre demanda que sa fille soit rendue, et essuyant un refus, implora Apollon d'anéantir les Grecs. Une terrible peste frappa leur camp.Au bout de quelques jours, la raison en fut découverte et Agamemnon fut obligé de rendre Chryséis à son père. Furieux de cette perte, Agamemnon demanda une autre femme, Briséis, la captive d'Achille.  
Briséis était la fille du prêtre Brisès, de Lyrnessos, près de Troie. Achille la captura lors du sac de la ville, dans les années qui  précédèrent  le  siège  de Troie ; il  tua toute sa. famille, ainsi que son mari Mynés, roi de Lyrnessos, et en fit sa favorite. 
Briséis entraînée de la tente d'Achille 
par JB Deshays (1729-1765).
Musée des Augustins , Toulouse.