La guerre de Troie
Page 24 sur 28
D'autres affirment qu'Hélénos ne fut pas capturé, mais que du dépit de ne pas avoir obtenu Hélène, attribuée par Priam à Déiphobe après la mort de Pâris, il s'enfuit sur le mont Ida et qu'ensuite, à l'instigation de Calchas, il révéla ce qui concernait le Palladium.Les Grecs avaient enfin appris que la cité de Troie possédait une statue de Pallas Athéna appelée le Palladium; tant que les Troyens la conserveraient, la ville ne pourrait être prise. Diomède et Ulysse  déguisé en mendiant pénètrèrent dans Troie.
Ils dérobèrent le Palladium et revinrent dans le camp grec, tuant plusieurs Troyens.
Le cheval de Troie
Diomède emportant le Palladium
Comme ni la force ni les armes ne suffisaient à ébranler les remparts de Troie, Ulysse songea à employer la ruse. Il fit bâtir un gigantesque cheval de bois. Ulysse et ses plus intrépides compagnons se cachèrent dans les entrailles du faux animal.
Quant aux autres guerriers, ils mirent le feu à leur camp, s'embarquèrent sur leurs bateaux et quittèrent le port comme s'ils levaient le siège. Mais ils n'allèrent pas bien loin et se cachèrent derrière les rochers d'une île voisine.
C'est avec joie que les Troyens virent le départ de leurs adversaires. La bonne nouvelle se répandit dans la ville. Les portes de la cité s'ouvrirent et le peuple libéré défila sur la plage. L'énorme animal fut le principal objet de sa curiosité.  Soudain les hommes aperçurent un Grec, laissé là-bas par l'astucieux Ulysse, qui tentait de se dissimuler sur une falaise. Se voyant découvert, celui-ci tomba à genoux en suppliant de l'épargner : "Ne me tuez pas, braves gens : je viens à peine d'échapper à mes concitoyens qui voulaient me sacrifier pour s'assurer une bonne traversée. Ils ont construit ce cheval sur ordre des dieux en offrande à votre cité. "