Grecs et Alliés
Dans la mythologie grecque, Pénélope était la fille d'Icarios et l'épouse fidèle d'Ulysse dont elle eut un fils, Télémaque.
Pénélope promise au vainqueur de jeux 
Pénélope
Dans sa jeunesse, et à cause de sa grande beauté, Pénélope fut demandée par plusieurs princes grecs. Son père, pour éviter les querelles qui auraient pu éclater entre les prétendants, les obligea à en disputer la possession dans des jeux qu'il faisait célébrer. Ulysse sortant vainqueur, Pénélope lui fut accordée.
Mais le père était peu désireux de voir partir sa fille, alors Tyndare, roi de Sparte, persuada son frère Icarios de marier Pénélope à Ulysse.
La ruse de Pénélope
Pendant les vingt ans d'absence de son époux (les dix ans du siège de Troie et les dix années pendant lesquelles Ulysse erra sur les mers), exposée à toutes sortes de persécutions, et surtout aux poursuites des prétendants, qui, établis en maîtres dans la demeure d'Ulysse, pressaient la chaste épouse de s'unir à l'un d'entre eux. Mais, dévorée de regret de celui qui était au delà des mers, elle montra qu'Athéna ne l'avait pas en vain instruite dans les beaux ouvrages, et douée de prudence et de ruse.
Évitant de brusquer ses odieux harceleurs en rejetant ouvertement leurs propositions, elle fit dresser dans son palais un métier, se mit à travailler elle-même à un grand voile ou suaire, et les persuada d'attendre qu'elle eût fini ce voile, destiné aux funérailles du héros Laërte. Pendant le jour, elle travaillait avec beaucoup d'assiduité; mais la nuit elle défaisait ce qu'elle avait fait. 
Elle était sur le point d'épouser l'un d'eux lorsque Ulysse déguisé revint enfin.
Pénélope et les prétendants
John William Waterhouse
Page 1 sur 2