La vengeance de Pélée
Grecs et Alliés
Pélée se vengea à son tour : il prit la ville de Iolcos, tua Acaste et dépèça Astydamie pour répandre ensuite leurs morceaux dans la ville.
Pélée
Le mariage avec Thétis
Une conquête difficile
Zeus et Poséidon avaient voulu épouser la Néréide Thétis mais la sage Thémis (ou Prométhée) prédit que le fils qui naîtrait serait plus grand et plus fort que son père. Pour éviter d'être détrônés, les dieux décidèrent alors de marier Thétis au mortel Pélée afin que leur enfant soit supérieur à son père mais inférieur aux immortels. 
Thétis se refusa d'abord à cette union sans doute mécontente d'épouser un simple mortel vieillissant alors qu'elle avait comme soupirants les plus beaux et les plus grands dieux de l'Olympe. 
Pélée se mit à sa poursuite et grâce à l'appui du sage Centaure Chiron (ou de Protée), il réussit à la rejoindre dans une grotte de la côte de Magnésie et comme elle changeait continuellement de forme (lion, serpent, feu, seiche, arbre, eau ...) il l'attacha avec des chaînes ou l'enserra dans ses bras, jusqu'à ce qu'elle reprenne sa forme originelle.
Enlèvement de Thétis par Pélée
 intérieur d'un kylix à figures rouges
 v. 490 av. J.-C.,
Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale de France
Le banquet du mariage
Pélée épousa finalement la néréide Thétis; les dieux assistèrent au mariage qui se déroula sur le mont Pélion et apportèrent de nombreux présents en particulier une armure invincible et deux chevaux immortels, Balios et Xanthos, qui servirent par la suite à Achille. 
Page 2 sur 3