Maison d'Iolchos
Nestor
Nestor, un roi courageux
Nestor, roi de Pylos, était le plus jeune des douze fils de Nélée. Par Chloris, sa mère, il était petit-fils de Niobé.
Il était le seul survivant après le massacre par Héraclès de tous ses frères. Deux traditions diffèrent pour expliquer qu'il ait survécu au triste destin de sa fratrie : soit qu'il ait été élevé à Gérénia, en Messénie, loin de ses frères, soit que lui seul ait refusé de participer à la tentative de vol des bœufs de Géryon, péniblement escortés par Héraclès, perpétrée par Nélée et ses onze autres fils. En échange le héros lui aurait épargné sa vie et fait de Nestor le roi de Messénie. Selon une autre version, furieux d'avoir essuyé un refus d'être purifié par Nélée après le meurtre d'Iphitos. , Héraclès tua ses fils, à l'exception de Nestor, absent.
Guerrier sage et juste, il participa en particulier à trois hauts faits, qui, dans la mythologie grecque, occupent une place importante. 
Il défit, aux côtés des Pyliens, les Epiens. Il prit part au combat des Lapithes contre les Centaures et à la chasse du sanglier de Calydon, en compagnie des Argonautes.
Tyro, Nélée et Pélias
Il participa à la guerre de Troie 
Apollon,pour se racheter du meurtre des Niobides, lui accorda de vivre plus de trois générations humaines, il put ainsi s'embarquer à la tête de quatre-vingt-dix vaisseaux pour le siège de Troie.
Nestor à la guerre de Troie
Un homme sage
C'est surtout dans l'expédition contre Troie que Nestor se fit connaître comme un guerrier habile et comme un sage général : il était vieux alors et avait vécu trois âges d'homme, sans que les années eussent affaibli sa prudence; choisi avec Ulysse pour exciter à cette guerre lointaine les chefs de la Grèce, il donna lui-même l'exemple du départ, à la tête des Pyliens et des Messénlens. 
Achille remet à Nestor le prix de la sagesse
(J.D. COURT) 
© musée des Beaux-Arts de Rouen.
Page 1 sur 2