Lycomède
Autres personnages
Lycomède
Dans la mythologie grecque, Lycomède était roi des Dolopes de l'île de Skyros, une île de la mer Égée. 
Selon une légende post-homérique, après l'enlèvement d'Hélène par Pâris, Thétis lui confia son fils Achille. Celui-ci était déguisé en jeune fille et répondait au nom de « Pyrrha » « la rousse »). Thétis avait recours à ce subterfuge pour empêcher le jeune homme de partir pour la guerre de Troie, où elle savait qu'il devait périr. Achille en profita pour séduire Déidamie, la fille de Lycomède, qui lui donna Néoptolème. Après le départ, d'Achille, Lycomède élèva son petit-fils jusqu'à ce que les Grecs demandent à Néoptolème de se battre à leurs côtés.  
Par la suite, Lycomède reçut chez lui Thésée fuyant Athènes, gouvernée par l'usurpateur Ménesthée.
Après l'avoir accueilli généreusement sous son toit,il l'amèna au bord d'une falaise et le poussa dans le vide de crainte qu'il ne lui ravisse son trône car Thésée, en raison de ses exploits, jouissait d'une remarquable réputation auprès des habitants de Scyros..
Pour Pausanias et le pseudo-Apollodore, la chute fut accidentelle.
Déidamie
Déidamie
Déidamie,si belle qu'elle éclipsait toutes ses compagnes,était la fille de Lycomède,roi des Dolopes.Lorsqu'Achille se réfugia sur l'île de Scyros, déguisé en femme, parce que sa mère refusait qu'il participât à la guerre de Troie où elle savait qu'il trouverait la mort, il devint l'amant de Déidamie. Seule  la nourrice de la jeune fille était au courant de leurs amours jusqu'à l'accouchement.
Car Déidamie mit au monde un fils ,Pyrrhus (masculinisation du nom de son père qui alors se faisait appelé Pyrrha) mais qui était plus connu sous le nom de Néoptolème.
De même qu'elle s'était opposée au départ d'Achille, Déidamie s'opposa avec des larmes d'angoisse, mais en vain, au départ de son enfant pour Troie, que Diomède et Ulysse étaient venus chercher à la mort de son père.
Achille parmi les filles de Lycomède
Nicolas Poussin
Musée des beaux Arts,Virginie