Iphigénie était la fille d'Agamennon (roi de Mycènes) et de Clytemnestre, fille de Tyndare (roi de Sparte) et de Léda. Son frère était Oreste et Electre était l'une de ses soeurs.Elle était aussi la nièce d'Hélène dont l'enlèvement par Pâris fut cause de la guerre deTroie.
Grecs et Alliés
Iphigénie
Le sacrifice d'Iphigénie
Agamemnon fut désigné par la coalition des rois grecs pour diriger les troupes grecques contre la ville de Troie. En effet, Ménélas, frère d'Agamemnon, avait contraint tous les rois grecs à honorer un serment et donc à l'aider à reprendre son épouse, Hélène enlevée par Pâris, fils du roi de Troie. Lorsqu'Agamemnon tenta de lancer la flotte grecque réunie à Aulis vers les côtes de Troie, les vents restèrent défavorables. Calchas le devin révèla alors qu'une offense commise par Agamemnon contre Artémis en était la cause et que seule la mort de sa fille Iphigénie apaiserait la colère de la déesse. Agamemnon refusa d'abord le sacrifice, mais poussé par Ménélas et Ulysse, il s'y résigna. 
Le sacrifice d'Iphigénie d'après Carle Van Loo
Appelée par son père sous le faux prétexte d'épouser Achille, elle devait mourir sous le couteau sacrificateur, lorsque, prise de remords, Artémis la remplaça par une biche. La divinité la transporta alors en Tauride.
Là, Iphigénie devint la grande prêtresse d'Artémis,
Oreste
Clytemnestre, contrairement à sa fille, ne pardonna pas à Agamemnon et se vengea en le tuant au retour de la guerre de Troie. Selon une autre version, Agamemnon fut assassiné par Égisthe, l'amant de sa femme Clytemnestre, avec l'aide de celle-ci : crime qui sera vengé par Oreste, leur fils, qui tuera sa mère et son amant.
Son meurtre, qui semblait une juste vengeance, frappa les dieux d'horreur, et, en tant que matricide, ils lui dépêchèrent les Erinyes pour le tourmenter et qui le poursuivirent jusqu'à Delphes. 
Cependant, Apollon n'abandonna pas l'infortuné. Il lui conseilla de se réfugier à Athènes, où l'Aréopage, grâce à l'intervention décisive d'Athéna et le plaidoyer d'Apollon, l'acquitta de son meurtre. 
Page 1 sur 2