Grecs et Alliés
Eurypyle, fils d'Evémon
Eurypyle
La légende de Comaetho
Comaetho était la jolie prêtresse d'Artémis Triclaria de la ville de Patras. Elle devait effectuer son sacerdoce jusqu'à son mariage. Elle tomba amoureuse du beau Mélanippe mais leurs parents ne voulaient pas entendre parler de mariage alors ils se rencontraient en secret et un jour ils firent l'amour dans le temple même dédié à la virginité. 
 
Outragée, Artémis envoya la peste et la famine sur la ville. On interrogea l'oracle de Delphes qui préconisa de tuer les deux amoureux et de sacrifier tous les ans une jeune fille et un garçon, les plus beaux de la ville; toutefois l'oracle précisa que ce sacrifice prendrait fin quand un roi étranger apporterait un nouveau culte.
La jeune prêtresse 
Adolphe William Bouguereau
Eurypyle
Euryphyle fut blessé par Pâris,il fut guéri par Patrocle auquel Achille avait fait connaître les remèdes du centaure Chiron.
Lors du partage du butin, il reçut un coffret qui contenait une statue de Dionysos, sculptée par Héphaïstos. Au moment où il ouvrit le coffre, pour admirer l'oeuvre, Eurypylos fut pris d'un accès de folie. Profitant d'un moment de lucidité, il consulta l'oracle afin de savoir ce qui lui convenait de faire pour guérir définitivement. 
L'oracle lui répondit qu'il devait sauver un humain. Sur sa route,il apprit qu'un jeune homme et une jeune fille allaient être sacrifiés à Hécate. Il institua le culte de Dionysos en lieu et place de celui de la déesse. Les jeunes gens furent ainsi sauvés de la mort. Eurypyle recouvrit la raison et le peuple le désigna comme son souverain.